bandau 2.jpg

Expositions à Paris

Il y a de très nombreuses expos à Paris, les possibilités sont nombreuses entre les galeries et les musées.

Je poste ici les musées principaux et à l'occasion une expo de galerie.

Je vous propose sur le lien joint de voir en photos quelques expositions proposées sur le site, j'espère vous inviter à aller voir sur place, l'occasion de voir les textures des toiles et des détails.

téléchargement.jpg

Musée D'Orsay

cda22_munchorsaymain2-tt-width-1200-height-674-fill-1-crop-0-bgcolor-ffffff.jpg

Edvard Munch  ( du 20 sept au 22 janvier 2023) pour commencer : danse avec le Ballet national de Norvège, musique classique avec l’Orchestre de Paris et de nombreux récitals de musique de chambre, musique pop et électro avec le meilleur de la scène d’Oslo, notamment lors du Bal Munch organisé en partenariat avec les Nuits sonores de Fourvière, lectures évoquant également la figure d’Ibsen, avec Stéphane Braunschweig et l’Odéon – Théâtre de l’Europe…

La programmation culturelle autour de l'exposition bénéficie du généreux soutien de l'Ambassade de Norvège en France. 

Rosa Bonheur, ( du 18 oct au 15 jan 2023)  l’autre exposition d’automne sera aussi l’occasion de poursuivre le dialogue entre arts visuels et spectacle vivant, qui est aujourd’hui la marque du musée d’Orsay.

Il se prolongera en seconde partie de saison autour de l'exposition « Manet / Degas » ( du 28 mars 2023 au 23 juillet 2023).

Ce dialogue se nourrit aussi au fil des semaines avec les rendez-vous bien connus des habitués que sont l’Académie Orsay-Royaumont – L’art de la mélodie et du lied, ou Danse dans les Nymphéas au musée de l’Orangerie qui, sur l’autre berge de la Seine, consacrera une exposition à Sam Szafran ( du 28 septembre au 16 janvier 2023).

556465-visuel-paris-petit-palais-2.jpg

Petit Palais

Walter Sickert

14 octobre 2022 au 29 janvier 2023

3._walter_sickert_little_dot_harrington_at_the_old_bedford_c_photo_james_mann_-_collection

Le Petit Palais présente, pour la première fois en France, une grande rétrospective dédiée au peintre anglais Walter Sickert (1860-1942) . Cet artiste résolument moderne, aux sujets énigmatiques et souvent déstabilisants, est peu présent dans les collections françaises. Pourtant, Sickert tisse des liens artistiques et amicaux avec de nombreux artistes français et importe en Angleterre une manière de peindre très influencée par ses séjours parisiens. Cette exposition est l’occasion de (re)découvrir cet artiste si singulier qui eut un impact décisif sur la peinture figurative anglaise, notamment sur Lucian Freud.

255462-les-jeunes-ont-la-parole-la-noctu

Louvre

DESSINS BOLONAIS DU 16E SIÈCLE
21 sept. 2022 - 16 janv. 2023

Elle présente des dessins exécutés par des artistes natifs de la ville de Bologne, ou bolonais  d’adoption, actifs avant l’arrivée des Carrache. Une sélection de quarante-quatre feuilles permet de découvrir l’évolution du dessin bolonais tout au long du 16e siècle en mettant en valeur des  personnalités artistiques majeures aux côtés d’autres demeurant parfois dans l’ombre, mais ayant  énormément dessiné.

LES CHOSES

Une histoire de la nature morte

12 octobre 2022 – 23 janvier 2023

1310944-Jean_Siméon_Chardin_Pipe_et_vases_à_boire.jpg

La représentation des choses, dont on retrouve des témoignages dès la préhistoire, permet une formidable plongée dans l’histoire. Les artistes ont, en effet, été les premiers à prendre les choses au sérieux. Ils ont reconnu leur présence, les ont rendues vivantes et intéressantes en exaltant leur forme, leur signification, leur pouvoir, leur charme. Ils ont saisi leur faculté à nous faire imaginer, croire, douter, rêver, agir.

L’exposition revisite le genre de la nature morte, dans la perspective de cet éternel dialogue entre les artistes du passé et ceux du présent. À la faveur de l’attachement que nous leur portons, c’est aussi notre relation avec les biens matériels qui est racontée. Des haches préhistoriques au ready-made de Duchamp en passant par Chardin et Manet, toute l’histoire de l’art est revisitée.

téléchargement (1).jpg

Beaubourg   - Georges Pompidou

csm_prog-expo-gerardgarouste_d4998286c8.jpg
csm_prog-expo-aliceneel-affiche_0ec8704126.jpg

Gérard Garouste

7 septembre 2022 – 2 janvier 2023

Une rétrospective d'envergure consacrée à l'un des plus importants peintres contemporains français, Gérard Garouste (né en 1946), adepte d'une figuration sans concession. 
Aux côtés de 120 tableaux majeurs, souvent de très grand format, l’exposition présente également nombre de ses installations, sculptures et œuvres graphiques. Elle permet de saisir toute la richesse du parcours inclassable de Gérard Garouste, « l’intranquille », dont la vie sous le signe de l’étude mais aussi de la folie, et l’œuvre énigmatique, se nourrissent l’une l’autre en un dialogue saisissant.

Alice Neel

5 octobre 2022 – 16 janvier 2023

Traversant les périodes de l'abstraction, du Pop Art, de l'art minimal et conceptuel, l'artiste américaine Alice Neel (1900-1984) est toujours restée à contre-courant des avant-gardes et fidèle à une figuration très personnelle.

La rétrospective que lui consacre le Centre Pompidou propose de redécouvrir son œuvre à travers deux thèmes majeurs : la lutte des classes et la lutte des sexes. Elle met en lumière l'engagement politique et social d'une artiste pour laquelle l'acte de peindre est fondamentalement recherche de vérité. 

Prix Marcel Duchamp 2022 - Les nommés

5 octobre 2022 – 2 janvier 2023

Créé en 2000 pour mettre en lumière le foisonnement créatif de la scène artistique française, le Prix Marcel Duchamp a pour ambition de distinguer les artistes les plus représentatifs de leur génération et de promouvoir à l’international la diversité des pratiques aujourd’hui à l’œuvre en France.

Les quatre nommés de cette 22e édition sont Giulia Andreani, Iván Argote, Mimosa Echard et Philippe Decrauzat.

20210526_exp_collection-contemporaine_affiche.jpg

collection contemporaine          

Succédant à la collection moderne exposée au niveau supérieur, le parcours contemporain permet de prendre la mesure des débats et des propositions qui se développent depuis une cinquantaine d’années.

téléchargement (3).jpg

Jacquemart André

Füssli, entre rêve et fantastique

 16 septembre 2022 au 23 janvier 2023

À travers une soixantaine d’œuvres issues de collections publiques et privées, parcourez les thèmes les plus emblématiques de l’œuvre de Füssli, artiste de l’imaginaire et du sublime. Des sujets shakespeariens aux représentations du rêve, du cauchemar et des apparitions, en passant par les illustrations mythologiques et bibliques, Füssli développe une nouvelle esthétique qui oscille entre rêve et fantastique.

louvre-ladymcbeth.jpg
téléchargement (2).jpg

04 oct. 2022  - 15 janv. 2023

BLACK INDIANS DE LA NOUVELLE-Orléans

Quai Branly

affiche-black-indians-exposition-musee-quai-branly.jpg

Popularisées par la série Treme de David Simon (HBO) dans les années 2010, ces parades constituent un puissant marqueur social et culturel pour les Africains-Américains de Louisiane. Portées par les percussions et les chants des Big Chiefs et Queens issus d’une quarantaine de « tribus », elles célèbrent la mémoire de deux peuples opprimés, amérindiens et descendants d’esclaves. Elles témoignent de la résistance de la communauté noire aux interdits de la ségrégation raciale et aux festivités de Mardi Gras dont elle était autrefois largement exclue. Tout en rendant hommage aux communautés amérindiennes ayant recueilli les esclaves en fuite dans les bayous.

À travers un parcours géographique et chronologique jalonné d’entretiens, de costumes contemporains et d’œuvres traditionnelles, l’exposition révèle une culture singulière, construite par plus de trois siècles de résistance contre les assauts de la domination sociale et raciale, encore présente aujourd’hui.  

HYP-Maillol-I-Banner_1267x610px-1-scaled.jpg
42126-musee-maillol.jpg

Maillol

Hyperréalisme, Ceci n'est pas un corps               8 septembre 2022 au 5 mars 2023

Plongez dans l’univers troublant de l’hyperréalisme.

L’hyperréalisme est un courant artistique apparu dans les années 1960 aux Etats-Unis et dont les techniques sont explorées depuis lors par de nombreux artistes contemporains.

L’exposition présente une série de sculptures qui ébranlent notre vision de l’art. Réalité, art ou copie? L’artiste hyperréaliste tourne le dos à l’abstraction et cherche à atteindre une représentation minutieuse de la nature au point que les spectateurs se demandent parfois s’ils ont affaire au corps vivant. Ces œuvres génèrent ainsi une sensation d’étrangeté́, mais sont toujours porteuses de sens.

Le sous-titre de l’exposition fait référence à la célèbre œuvre de René Magritte « Ceci n’est pas une pipe », qui questionnait le rapport de l’art à la réalité. Certains artistes exposés s’efforcent de donner du corps humain la représentation la plus fidèle et vivante possible tandis que  d’autres, au contraire, questionnent la notion de réalité : nouvelles technologies, représentations populaires détournées, déformations….

HYP-Maillol-I-Banner_1267x610px-1-scaled.jpg
Musée-de-lOrangerie-Paris-1-870x576.jpg

Orangerie

Sam Szafran. Obsessions d'un peintre

 

Du 28 septembre 2022 au 16 janvier 2023

Sam_Szafran_Feuillages.jpg

Sam Szafran (1934-2019) occupe une place très singulière dans l’histoire de l’art de la deuxième moitié du XXe siècle. Il a voué son œuvre à une approche figurative et poético-onirique du réel qu’il a développée loin du monde de l’art et de ses engouements, dans le retrait de l’atelier.

Trois ans après la disparition de l’artiste, le musée de l’Orangerie met en lumière, dans la première exposition organisée par un musée français depuis deux décennies, les quelques sujets pour lui existentiels – ateliers, escaliers et feuillages – qui ont tous en commun son environnement immédiat.

L’économie parcimonieuse des représentations est contrebalancée par une fièvre d’expérimentation envoutante, qui fonctionne comme une ancre jetée dans l’histoire de l’art. En autodidacte d’une curiosité inépuisable, il s’est initié au pastel puis à l’aquarelle, terrains de recherche artistique qu’il a ardemment poursuivis. Szafran met à l’épreuve le regard, en déformant et déconstruisant la perspective, dans des lieux clos, hermétiquement fermés sur eux-mêmes.

 

Avec le temps, ceux-ci s’ouvrent, se fragmentent pour donner naissance à des visions éclatées où se multiplient les plans de temporalité dans lesquels les espaces se conjuguent et se confrontent, symboliques d’un ordre à jamais disparu

soutine_arbre_couche_pied_de_page_0.jpg

 Collection Permanente : 146 œuvres, des années 1860 aux années 1930.

 25 œuvres de Renoir, 15 de Cézanne, 1 œuvre de Gauguin, Monet, Sisley, 12 œuvres de Picasso, 10 de Matisse, 5 de Modigliani, 6 de Marie Laurencin, 9 du Douanier Rousseau, 30 de Derain, 10 d’Utrillo, 22 de Soutine et 1 de Van Dongen.

monet_nympheas_carrousel_0.jpg

Les Nympheas offerts par  Claude Monet à la France le lendemain même de l'armistice du 11 novembre 1918 comme symbole de la paix, ils sont installés selon ses plans au musée de l'Orangerie en 1927. Cet ensemble unique, véritable "Sixtine de l’impressionnisme", offre un témoignage de l’œuvre du dernier Monet conçu comme un véritable environnement et vient couronner le cycle des Nymphéas . L’ensemble est l’une des plus vastes réalisations monumentales.  Ce chef-d’œuvre unique ne connaît pas d’équivalent de par le monde.

musee-guimet.jpg

Guimet

Carte blanche à Yang Jiechang

06 juillet -24 octobre 

Reconnu pour sa maîtrise des arts traditionnels chinois, Yang Jiechang s’illustre dans une multitude de médias : peintures, arts graphiques, installations, vidéos, performances ou sculptures. Son art est imprégné de la calligraphie, de l’esthétique et de la pensée traditionnelles chinoises, qui sont intégrées à un contexte contemporain.

téléchargement.jpg

Musée D'Art Moderne

recadrage_autoportrait_ok_0.jpg

Oskar Kokoschka
Un fauve à Vienne

Du 23 septembre 2022 au 12 février 2023

Le Musée d’Art Moderne de Paris présente la première rétrospective parisienne consacrée à l’artiste autrichien Oskar Kokoschka (1886-1980). Retraçant sept décennies de création picturale, l’exposition rend compte de l'originalité dont fait preuve l’artiste et nous permet de traverser à ses côtés le XXe européen.

maxresdefault.jpg

Collection Permanente

Toujours un véritable bonheur à découvrir et parcourir 

palais de Tokyo.jpg

Palais de Tokyo

782085-exposition-sheherazade-la-nuit-au-palais-de-tokyo.jpg

"SHÉHÉRAZADE, LA NUIT"
19 octobre 2022 au 8 janvier 2023. 

Des "fictions" artistiques envisagées comme "des outils critiques d’émancipation face aux systèmes d’oppression et d’exploitation qui constituent aujourd’hui encore la matrice de nos façons d’agir et de penser". Parmi les récits proposés, "une androïde activiste discute sexualité avec des plants de soja transgénique, une île vierge de toute empreinte humaine émerge de l’océan face à un territoire contaminé, des tigres-garous bondissent sur la domination coloniale" ou encore "des femmes et des hommes politiques sont dotés d’empathie".

les artistes exposés, les voici : Minia Biabiany, Miguel Gomes, Ho Tzu Nyen, Pedro Neves Marques, Lieko Shiga et Ana Vaz. Shéhérazade, la nuit s'articule ainsi en un ensemble "d’expositions monographiques qui se répondent et composent autant de chapitres poreux entre différents contextes géopolitiques : de l’Europe au Brésil, des Caraïbes au Japon et à l’Asie du Sud-Est". Des récits qui s'imbriquent, comme les histoires de Shéhérazade qu'elle utilise dans les Milles et une Nuits pour distraire le sultan Shahryar de la tuer à l'aube.

Et une mise en lumière des plus curieuses à découvrir pour tous les amateurs d'art contemporain !

Marmottan.jpg
musee-marmottan-.jpg

FACE AU SOLEIL UN ASTRE DANS LES ARTS

DU 21 SEPTEMBRE 2022 AU 29 JANVIER 2023

le musée Marmottan Monet célèbre les 150 ans du fleuron de ses collections, Impression, soleil levant et lui rend hommage à travers l’exposition « Face au Soleil, un astre dans les arts » du 21 septembre 2022 au 29 janvier 2023.
Albrecht Dürer, Luca Giordano, Pierre-Paul Rubens, Claude Gellée dit « Le Lorrain », Joseph Vernet, Mallord William Turner, Gaspar David Friedrich,  Gustave Courbet, Eugène Boudin, Camille Pissarro, Paul Signac, André Derain, Maurice Denis, Félix Vallotton, Laurits Tuxen, Edvard Munch, Otto Dix, Otto Freundlich, Sonia Delaunay, Vladimir Baranov-Rossiné, Joan Miró, Alexandre Calder, Otto Piene, Gérard Fromanger et Vicky Colombet sont quelques-uns des maîtres réunis pour célébrer le plus illustre lever de soleil de l’histoire de l’art.

Visiter la collection reste une belle expérience .

Musee-du-Jeu-de-Paume

Jeu de Paume

Autour de l'arte povera 1960 - 1975 : photographie, film, vidéo

11 octobre 2022 au 29 janvier 2023

Pour la première fois, le Jeu de Paume et LE BAL présentent une exposition thématique commune autour de l’utilisation des médias – photographie, film, vidéo – par les artistes italiens des années 1960 et du début des années 1970. Centrée autour du groupe de l’arte povera, elle s’ouvrira à divers compagnons de route du mouvement et au-delà, pour étudier la position des avant-gardes italiennes face à la photographie et à l’image en mouvement.

cernuschi.jpg

Cernuschi

chen_zhen_1955-2000_-_cocon_du_vide_2000_c_adagp_paris_carrousel_1.jpg
ding_yanyong_1902-1978_-_apres_la_pluie_detail_annees_1940_c_paris_musees-musee_cernuschi.

Chen Zhen : Résonances

 

DU 18 OCTOBRE AU 4 DÉCEMBRE 2022

Chen Zhen, né à Shanghai en 1955 et disparu en 2000 à Paris, est considéré comme l’un des principaux représentants de l’avant-garde chinoise et figure emblématique dans le domaine de l’art contemporain international.

L'encre en mouvement, Une histoire de la peinture chinoise au XXe siècle

21 OCTOBRE 2022 AU 19 FÉVRIER 2023

Le musée Cernuschi convie ses visiteurs à poursuivre le voyage Peindre hors du monde dans le temps en abordant la peinture chinoise du XXe siècle.

Le musée, qui possède l’une des plus importantes collections européennes de peintures chinoises modernes et contemporaines, présente pour la première fois une exposition exclusivement consacrée à ces chefs-d’œuvre. La présentation de ces fragiles trésors faits d’encre et de papier, qui ne peuvent être exposés à la lumière de manière permanente, constitue un évènement.

 

Fondation Vuitton

téléchargement.jpg

La Collection se découvre au fil d'événements à la Fondation ou hors les murs. Sa présentation en ligne adopte le même rythme, y sont répertoriées les œuvres dévoilées depuis l'ouverture de la Fondation, soit aujourd'hui 330 œuvres signées par 120 artistes.

Outre la collection le bâtiment de Gehry est simplement sublime, qui est apaisant et merveilleusement placé. Allez-y!

téléchargement (5).jpg

​CLAUDE MONET - JOAN MITCHELL

Du 05.10.2022 au 27.02.2023

L'exposition "Claude Monet - Joan Mitchell" met en scène un dialogue inédit entre les œuvres de deux artistes exceptionnels, Claude Monet  et Joan Mitchell , qui marquèrent de leur empreinte non seulement leur temps mais des générations de peintres.

Elle sera introduite par une exposition rétrospective "Joan Mitchell" qui permettra la découverte de son œuvre par le grand public français et européen.

Collection Pinault

Bourse-de-Commerce-Pinault-Collection-Façade-décembre-2020-_-630x405-_-©-Courtesy-Pinault-
téléchargement.jpg
780196-exposition-une-seconde-d-eternite-a-la-bourse-de-commerce.jpg

La collection, un ensemble exceptionnel de plus de 10 000 œuvres de près de 350 artistes, est constituée de peintures, de sculptures, de vidéos, de photographies, d’œuvres sonores, d’installations et de performances. Les artistes dont François Pinault collectionne les œuvres sont issus de tous les pays et représentent toutes les générations. Ils explorent tous les territoires de la création et témoignent de l’attention toute particulière portée par le collectionneur aux courant émergents.

Cet ensemble, dédié à l’art des années 1960 à nos jours, offre un regard sur l’art de notre temps, le regard d’un passionné, un regard subjectif, qui contribue à saisir notre époque.

LA COLLECTION

Vivante, en constante élaboration, la Collection de la Fondation s'organise naturellement autour de lignes sensibles qui dessinent quatre directions : Contemplative, Popiste, Expressionniste, Musique/Son.

« UNE SECONDE D'ÉTERNITÉ »

L’exposition contamine petit à petit tous les espaces de la Bourse de Commerce : de l’exposition Felix Gonzalez-Torres Roni Horn à OPERA (QM.15) de Dominique Gonzalez-Foerster -présentés depuis avril- à l’ensemble du deuxième étage du musée. Elle rassemble les œuvres d’une quinzaine d’artistes.

Le récit composé par les œuvres réunies par une seconde d’éternité explore la polysémie du temps présent, tour à tour suspendu, fugitif, habité de présences spectrales, traversé par le thème de l’absence et de l’incarnation. Ce cycle emprunte son titre à l’œuvre de l’artiste belge Marcel Broodthaers Une seconde d’éternité (d’après une idée de Charles Baudelaire) conçue en 1971, film qui fait apparaître, pour un court instant, la présence de l’artiste par la simple figuration de sa signature. L’œuvre donne le ton d’une exposition où l’intensité de la présence des corps et des images se mesure à l’aune de leur fugacité. Il s’agit, comme dans les mots de Charles Baudelaire, de saisir « dans une seconde l’infini de la jouissance » et de la contemplation.

Fluctuart

téléchargement (1).jpg

Afin d’explorer toutes les facettes de l’art urbain, Fluctuart accueillera, outre sa collection permanente et ses expositions temporaires, des installations in situ. Les artistes sont invités à créer des œuvres jouant avec le bâtiment, faisant sens avec l’identité architecturale du lieu. Inspirés par cet espace atypique, ils investissent pleinement Fluctuart, s’amusent avec la transparence, habillent les parois…Plus qu’un centre d’art, Fluctuart s’impose comme un lieu de vie artistique, évoluant au gré des productions artistiques et laissant place à la scène urbaine.

Musee Picasso - Voyez-Vous (Chloe Vollmer-Lo) -8742_web.jpg
Affiche_Maya_fille_Pablo_web.jpg

Musée Picasso

Maya Ruiz - Picasso
16 avril - 31 décembre 2022

Une double exposition consacrée à Maya Ruiz-Picasso, articulée en deux volets : « Nouveaux chefs-d’œuvre. La Dation Maya Ruiz-Picasso » et « Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo », sera l’occasion de présenter au public l’ensemble des neuf œuvres exceptionnelles de la collection Maya Ruiz-Picasso ayant rejoint les collections nationales par dation, tout en explorant les témoignages précieux d’une relation entre un père et sa fille.

Un ensemble exceptionnel de portraits peints consacrés à la fillette, mais aussi une importante sélection de sculptures, d’œuvres graphiques, de photographies et de documents d’archives raconte ce volet intime de l’histoire familiale de Picasso. Il met en évidence la complicité unissant le père et sa fille, et souligne la manière dont la présence de Maya a nourri et amplifié la fascination de l’artiste pour l’enfance.